Bienvenue sur Le portail suisse romand - Petites annonces - beaucoup de services gratuits -   Votre compte
Nouveau compte
Aide
.:liens web:.
.:liens Suisses:.
  
 Créer votre compteAccueil | Horoscope | Entreprises suisses | Petites Annonces | Météo  
Démarrez la journée avec tucherches.ch !Aide
.:: Navigation ::.
Services tucherches.ch
L'actualité du canton de Neuchâtel L'actualité du canton de Genève L'actualité du canton de Vaud L'actualité du canton de Fribourg L'actualité du canton du Jura L'actualité du canton du Valais
Accueil
Ajouter votre site Aide
Convert. monnaie
Ecoutez 25 radios
Entr. suisses Aide
Actualité Suisse
Horoscope du jour
Liens Suisses Aide
Création de sites
Nouveautés Aide
Petites Annonces Aide
SMS dans le monde
Shopping Aide
Téléchargements Aide
Vacances scolaires
Webcam Suisses
Webmail Aide
Divertissements
Cinémas
humour
Jeux
Programme TV
Spectacles
A propos de tucherches
Pub sur ce site ?
Nous contacter
Recommandez-nous!
Liste des membres
Pour webmaster
.:: News letter ::.
News tucherches

s'inscrire
se désinscrire
LA SUISSE ROMANDE :
On appelle Suisse romande la région occidentale de la Suisse. Sa dénomination actuelle provient du début du moyen Age (400-900). Ce sont les burgondes qui vinrent pacifiquement occupés la région lémanique où des indigènes celto-romains, qu'on appelle aussi romans, étaient déjà établis. Quant à l'est de la Suisse, elle, était envahie par les Alamans. Il faudra près de 2 siècles pour qu'ils atteignent la région de Berne - capitale actuelle de la Suisse. Burgondes à l'ouest et Alamans à l'est, ce sont deux civilisations qui influenceront à jamais la Suisse. Bien que le Nord Canton de Berne appelé aussi Jura-Sud soit à majorité francophone on ne le considère pas faisant partie de la Suisse Romande.


Superficie totale : 12'029 km2
La superficie de la Suisse romande correspond à 29 % de celle de la Suisse.


Quelques chiffres :
drapeau création nom densité population
1815 GENEVE 282,3 km2 395'500
1815 NEUCHATEL 803,1 km2 165'300
1979 JURA 836,5 km2 69'200
1481 FRIBOURG 1670,8 km2 224'600
1803 VAUD 3211,9 km2 605'700
1815 VALAIS 5224,5 km2 271'300


La Suisse est un état fédéral. Il est constitué de 20 cantons et 6 demi cantons qui sont autonomes. La Suisse romande compte 6 cantons.
Population totale : 1'731'600 hab. (chiffres de 1996)
La densité de la population romande est de 143,9 hab. par km2, alors que celle de la Suisse est de 171,1 hab. par km2.

Confins : France et Italie
Langues : français et allemand
Confessions : protestants et catholiques romains


Géologiquement, la Suisse romande est un pays complexe.

Elle fait partie de l'arc alpin qui s'étend, sur près de 1'000 km, entre Nice (Alpes maritimes françaises) et Vienne (Alpes d'Autriche). Bien que n'appartenant pas à proprement parler aux Alpes, le Plateau et le Jura leur doivent une part importante de leur morphologie. On peut considérer que trois régions naturelles principales compose le territoire: les Alpes et les Préalpes, le Plateau et le Jura.

Les Alpes constituent déjà un résidu de montagnes déchiquetées. Elles sont stratifiées de manière complexe, les plissements s'étant chevauchés et repoussés, puis érodés de manière différenciées. L'altitude moyenne est de l'ordre de 1'700 m, le point culminant, la Pointe Dufour (massif du Mont-Rose, Alpes valaisannes) s'élève à 4'634 m. Le noyau de la formation alpine est constitué de massifs anciens de granites et de schistes cristallins sur lesquels reposent ou auxquels s'accrochent des nappes sédimentaires plus récentes d'une très grande variété. La morphologie de la chaîne est également très riche: le travail de rabotage effectué par les glaciers et l'érosion par les eaux ont créé des vallées, des terrasses, des verrous qui font des Alpes une région au paysage sans cesse changeant. Des mesures d'une grande précision opérées à travers la partie centrale de la chaîne ont montré que le massif alpin continue de s'élever d'un millimètre par an en moyenne, cette élévation étant toutefois compensée par l'érosion. Les Préalpes, sur le versant nord-ouest des Alpes, composées surtout de conglomérats, offrent une structure moins complexe et ses sommets atteignent 2'000 m. environ.

Le Plateau est, lui aussi, une création des Alpes. Après le soulèvement des chaînes alpines et jurassiennes, des bras de mer ou de lacs subsistèrent. L'érosion était alors très active dans les Alpes. Les torrents qui en descendaient charriaient des quantités énormes de sable, de gravier et de galets. Comprimés, ces sédiments formèrent des roches nouvelles: poudingues et d'autres roches mollassiques dont l'épaisseur des bancs atteint, sur le Plateau, près de 3 km. Durant les périodes glaciaires - la dernière s'est achevée il y a environ 10'000 ans - les terrains mollassiques furent presque entièrement recouverts par les moraines des glaciers alpins. Beaucoup de moraines frontales et latérales subsistent sous forme de hautes et longues collines. Erosion glacière et sédiments ont créé un paysage ondulé, propice à la formation des lacs. D'une altitude moyenne de 580 m., le Plateau - large bande recourbée allant du lac Léman au lac de Constance - jouit d'un climat moins rude que les Alpes ou le Jura. Entre les deux chaînes, il forme un large couloir et c'est là que se concentrent peuplement et voies de communication, cultures et industries.

Le Jura, lui, est un arc de crêtes, de vallées et de plateaux d'une structure générale, plus simple que celle des Alpes. D'une altitude moyenne de 700 m. - avec, pourtant, des sommets s'élevant à 1'600 m. (Mont-Tendre: 1'679 m./Vaud) -, il se présente schématiquement en trois parties: le Jura plissé au sud, le Jura des plateaux et le Jura tabulaire au nord et à l'est. Tout le Jura est un effet de la surrection des Alpes. En se soulevant, elles exercèrent des poussées qui, transmises à travers le Plateau, vinrent comprimer et plisser les couches calcaires. Les plis jurassiens sont relativement faibles et présentent une ondulation régulière. La voûte de nombreux plis a été érodée et creusée par les eaux courantes, ouvrant ainsi des combes. Pour sortir de certaines vallées et gagner le Plateau, l'eau a entaillé la chaîne et creusé des cluses. Ailleurs, les eaux ont foré des cheminements souterrains à travers les calcaires poreux.

 

.:: Shopping ::.
.:: Le shop ::.
.:: Jeux ::.
Space Fighter

Plus de jeux...
.:: Entreprises Suisses ::.
Rechercher:
Tucherches.ch Copyright © 2003